mercredi 23 mars 2016

Résultats du championnat académique de Créteil

Nos remerciements s'adressent tout d'abord aux instituteurs qui ont pris la peine et le temps de former une équipe au sein de leur école: l'école, c'est bien, mais quand on met en plus l'accent sur des activités périscolaires aussi instructives que le jeu d'échecs, c'est encore mieux. Et comme c'est grisant, pour tous les enfants, de représenter leur école et d'affronter les autres école de notre académie! Merci donc aux instituteurs, accompagnateurs, entraîneurs et parents qui ont pris la peine d'emmener vos jeunes enfants jusqu'à chez nous, en venant parfois de très loin (elle est grande, l'académie de Créteil).

Les nombreux enfants vous disent merci

Pour ce qui est des résultats, pas de surprise si l'on se réfère aux 3 années précédentes (puisque le palmarès des primaires et collégiens est identique à celui des 3 dernières années, respectant ainsi le célèbre adage jamais 3 sans 4). C'est donc bien l'école des Tilleuls (pour la 6ème année de suite!) et le collège le Parc qui gagnent le championnat académique, accompagnés par le lycée Marcelin Berthelot.

Les féminines ont été à la hauteur et peuvent déjà préparer leurs valises pour Montpellier

Mais quelle surprise, et quelle émotion, en revanche, dans le scénario si riche en rebondissements! La cause? Les très valeureuses écoles Gustave Ribaud, Jeanne d'Arc et Edith Cavell qui jusqu'au bout ont donné du fil à retordre et nous ont menés jusqu'au bout du suspense.

Il a notamment fallu une dernière partie interminable mais finalement victorieuse de Gaspard Bouton pour l'emporter, et surtout, un départage favorable à l'école des Tilleuls.

Si j'avais joué la dernière partie, capitale, interminable, de Gaspard Bouton avec tout le monde collé autour de lui,
j'aurais dit: "je viens de vivre un des moments les plus intenses de ma vie!"

Par rapport à ce départage, un petit commentaire: on peut trouver plus juste d'attribuer la victoire à l'équipe ayant remporté le plus de points sur l'échiquier (ce qui était le cas de l'école Gustave Ribaud, 2ème ex aequo avec l'école des Tilleuls), départage utilisé jusqu'à l'année dernière. Si une nouvelle forme de départage a été utilisée à partir de cette année (le Buchholz), c'est pour empêcher qu'une école perde au début, face le sous-marin, et puisse ainsi facilement engranger de nombreux points sur l'échiquier (c'est ce qui avait par exemple permis à l'école des Tilleuls de terminer sur le podium du championnat de France, il y a quelques années). Je ne dis pas qu'un des deux départages soit plus juste que l'autre, mais il n'y en a pas non plus un qui soit plus injuste. La seule justice qui vaille, est que le départage soit bien précisé dès le début dans le règlement (ce qui était le cas, voir ce document page 4), et si on ne veut pas dépendre d'un éventuel mauvais départage, on n'a qu'à gagner toutes ses parties. Ce qui ne m'empêche pas non plus de penser que Gustave Ribaud ou Jeanne d'Arc méritait la qualification pour le championnat de France autant, voire peut-être même plus que nous.

Et pendant que les Tilleuls nous donnèrent à nous tous des sueurs froides,
le collège le Parc s'est tranquillement promené


Voici l'ensemble des résultats:
Résultats championnat académique de Créteil 2016
Qu'est-ce qu'il est beau!
Qui ça Antoine?
Non, le trophée!
(non, je rigole, tous les deux bien sûr!)

1 commentaire:

  1. Bravo a toi Philippe.et Merci pour nos enfants ...
    Renaud

    RépondreSupprimer